Et cætera, etc.

Etc.

Ni laide ni jolie

par Ana Weber in En campagne

Petit bout de femme ni laide ni jolie, tu tourbillonnes sur toi-même, seule, sur cette place.
Tes amis à l’écart ne font plus attention à ton ivresse.
Toi la petite pulpeuse qui chantes sur la musique trop forte dans tes oreilles et qui y glisses un gloussement par-ci par-là, tu es fascinante.
Tes pas sont désordonnés et ta voix rauque se laisse aller.
Mais cette courte parenthèse rieuse dans ta vie est belle à voir. Tu profites sans te poser de questions.

De drôles de grimaces envahissent ton visage et des mèches de cheveux abîmés viennent se réfugier à la commissure de tes lèvres.
Ta peau semble moite et ton tee-shirt te colle dans le dos.
Et pourtant tu es de plus en plus belle.

Les limites que tu t’imposes chaque jour éclatent. Tes éclats de rire que tu dissimules, ta danse désarticulée, tes fantasmes enfouis. Tout se laisse exposer au monde, comme un relâchement de tous les efforts que tu fais en continu pour paraître « correcte ».
Eh bien, je vais te dire tu es ravissante comme ça.

Ah, tu essayes d’arrêter tes pirouettes enivrées, tu piétines sur place et ton buste fait d’étranges rotations.
Tu fermes tes yeux et tu les reouvres tout de suite, tu souffles tout plein d’air qui sort de ton visage tellement détendu qu’on pourrait dire qu’il fond.

Tu divagues un peu et tu te jettes violemment sur le sol, tu t’allonges sur les graviers face au ciel.
Tes paupières closes se soulèvent assez pour que tes yeux puissent baigner dans le grand noir céleste.
Ton corps qui te semble si lourd s’enfonce dans le bitume.
La joie a pris place dans chaque recoin de ton corps, ton esprit est vide et ça te fait sourire.

Tu restes ainsi pendant de nombreuses minutes sans t’en rendre compte.
Tu n’as plus conscience, tu n’as plus la capacité de prendre en considération quoi que ce soit.
Le temps, le lieu, tes amis, ta vie, ton corps, plus rien n’existe.
Il ne reste que cette brume chaude qui cogne derrière tes joues brûlantes et le noir pas tout à fait noir du ciel.