Et cætera, etc.

Etc.

Réclamation

par Sarah Weber in Mack & Wolf

Service client sfr, bonjour, Valérie à votre service…
—  Oui, bonjour ! J’appelle, c’est pour faire une réclamation.
—  Bien, madame. Je dois d’abord m’assurer de votre identité. Vous appelez bien pour la ligne 06 45 54 14 00 ?
—  Ben oui !
—  Bien, madame. Vous êtes bien madame Bourlet Gisèle ?
—  Ben oui !
—  Bien, madame. Pouvez-vous me confirmer votre adresse ?
—  Heu… Trois rue des Mésanges, 08 800 Houblon-sur-Meuse.
—  Parfait, madame. Permettez-moi de me présenter, je suis Valérie du service client et je vous informe que cette conversation va être enregistrée. Que puis-je faire pour vous ?
—  Ben voilà, j’ai toujours voulu partir en voyage, parce que, vous voyez, je pouvais pas avoir d’enfant…
—  … Oui ?
—  Et l’autre jour à la bibliothèque, j’ai emprunté une bd de Marcel Proust. Enfin, Solange, la biblothécaire, elle m’a dit que c’était pas une bd, mais un « roman graphique ». Ça s’appelle À la recherche du temps perdu, un peu comme quand on vous appelle… Non, je blague !
—  … Oui… Non, mais le sujet de votre réclamation ?
—  J’y viens. J’ai pas beaucoup lu les phrases, mais les images, elles étaient drôlement belles, surtout celles de Balbec en Normandie. Y a un hôtel la-bas, trop beau, avec la moquette aux murs, des tentures partout et une grande salle où on mange du homard en regardant la mer à ses pieds. Bref, j’en ai parlé à Madeleine, de Balbec.
—  Je vous demande pardon, mais qui est Madeleine ?
—  Madeleine, c’est ma copine. Elle a plein de sous, elle arrête pas de voyager et de me montrer des photos, on se fait des des soirées diapos le samedi quand y a match. Et alors là, bing, comme ça, elle me dit qu’elle y va et qu’elle m’enverra une photo…
—  Oui, mais je ne comprend toujours pas l’objet de votre appel…
—  Ben moi, ce que je comprends pas, c’est que mon forfait il fait que je peux recevoir et envoyer des sms et des mms de toute la France ?
—  Attendez, je vérifie… Oui, bien sûr, madame.
—  Alors, expliquez-moi pourquoi qu’il m’a été facturé 4, 99 €, celui de Madeleine. Et puis, tant que vous y êtes, vous pourriez me dire pourquoi à Balbec, y aurait un temple de Bacchus, que je sais même pas qui c’est, celui-là. Sur la photo, ça m’a tout l’air d’être un vieux tas de ruines de Romains. Et Proust, il parle pas de Romains dans son roman graphique.
—  Attendez, madame, je vérifie… Et je vois que ce mms vous a été envoyé du Liban, d’où la facturation. Votre forfait ne comprend pas l’étranger.
—  Comment ça, le Liban ? Balbec, c’est pas au liban !
—  Écoutez, madame, je pense qu’il y a eu confusion. D’ailleurs, si je puis me permettre, avant de travailler chez sfr je faisais des études de lettres et je puis vous affirmer que Balbec en Normandie est une pure fiction sortie du cerveau morphinomane de Marcel Proust.
—  Donc je dois payer ?
—  Je crains que oui, madame.
—  Et je ne pourrai jamais aller à Balbec ?
—  Si, mais au Liban.
—  Ha ben, on voit que vous connaissez pas mon mari, vous… Au revoir, madame

Salope de Madeleine !